Entrevues

CODINF - Maîtriser le risque client
Avril 2017

Codinf, la maîtrise du risque client

CODINF, LA MAITRISE DU RISQUE CLIENT

Depuis 1974, différents comités sectoriels se sont rassemblés pour créer CODINF, mais dans quel but ?

Depuis plus de 40 ans, le Codinf a pour principale mission de créer des réseaux de confiance au sein de filières professionnelles partenaires, en veillant à la loyauté et à la transparence des transactions commerciales. Avec une offre globale de services dédiés à la gestion du poste client, nous facilitons l’activité commerciale de nos adhérents et sécurisons leur trésorerie en limitant les risques de vulnérabilité financière de leur entreprise.

En étroite collaboration avec les syndicats professionnels des filières au sein desquelles nous sommes engagés, nous avons su développé des spécificités sectorielles qui nous permettent de bien appréhender chaque secteur d’activité et de fournir des réponses adéquates aux besoins de nos adhérents.


Vous êtes actuellement partenaire du Snefcca. Quels sont les avantages de ce partenariat pour les adhérents ?

En tant qu’adhérent Codinf, les membres du Snefcca peuvent bénéficier gratuitement d’outils et de services leur permettant de gérer efficacement leur poste client.

  • L’accès à une plateforme collaborative CODINF-SNEFCCA de renseignement et de consultation préventive d’incidents de paiement (plus de 800 000 incidents de paiement pour 500 000 entreprises) à laquelle déjà près de 400 adhérents du SNEFCCA participent ;
  • Des outils et des services complémentaires d’accès à des informations financières et juridiques (plateforme CODINF ELLIPRO, enquêtes à valeur ajoutée…) de tout leur portefeuille client pour piloter de manière efficace les encours ;
  • Un ensemble de services de recouvrement de créances (lettres de relance, mises en demeure, injonctions de payer), qui bénéficie du poids du SNEFCCA pour accélérer les encaissements.
  • Des actions de conseil et de formation pour renforcer les compétences de leurs équipes en matière de gestion du poste client.

 

Avec Codinf, la maîtrise du poste client devient un levier de croissance pour les entreprises adhérentes.


En 2016, comme chaque année, vous avez réalisé une enquête avec le Snefcca sur les délais de paiement. Après avoir obtenu 1 600 réponses d’entreprises, que pouvez-vous en tirer ?

Le premier constat est que 71% des entreprises qui ont répondu ne connaissent pas leurs délais de paiement réels. Ceux-ci, en effet, ne sont pas ceux qui figurent dans les CGV des entreprises, mais ceux qui sont concrètement pratiqués par leurs clients. De fait, ce sont ces délais de paiement réels qui ont un impact sur le besoin en fonds de roulement et votre trésorerie…


A travers cette enquête constatez-vous des retards de paiement élevés ?

33% des clients des adhérents CODINF-SNEFCCA payent en retard et ces retards ont augmenté pour 43% d’entre eux par rapport à 2015.

Le retard de paiement clients est de 23 jours en moyenne pour les entreprises du secteur du Froid et des Cuisines, soit 4 jours de moins que l’ensemble des entreprises ayant répondu à l’enquête, qui évaluent le retard de paiement clients à 27 jours.

Nous vous rappelons l’intérêt de déclarer ces retards de paiement pour alerter vos confrères et sauvegarder les marges de votre profession. L’utilisation des lettres de relance à l’entête de votre comité est un accélérateur de paiement efficace (entre 71 et 74% en 2015/2016). Si le retard persiste, faites déclencher par nos soins une injonction de payer ou, si votre client est de mauvaise foi, confiez-en le recouvrement à notre partenaire Euler-Hermes-SFAC ! Pour tous les cas particuliers, demandez-nous conseil.


Qu’en est-il des dédommagements des retards de paiement ?

La prévention juridique des adhérents CODINF-SNEFCCA a beaucoup de progrès à faire car 76% d’entre eux ont choisi le taux de pénalité minimal (moins de 3% l’an alors que le taux de découvert bancaire plafond est de 13,29% l’an à fin 2016 !). Par contre, ils ne sont plus que 14% à ne pas mentionner l’indemnité forfaitaire de recouvrement de 40€, bien qu’elle soit obligatoire…

---------------------

Pour plus d’information : www.codinf.fr

Retrouvez l’intégralité des résultats de l'enquête CODINF/SNEFCCA ici.