Entrevues

Didier COULOMB - Directeur Général IIF/IIR
Mai 2020

Le Froid essentiel et indispensable

L’Institut International du Froid (IIF) est une organisation indépendante et intergouvernementale qui s’engage à promouvoir la connaissance du froid au niveau mondial dans toutes ses applications et toutes ses technologies afin d’améliorer la qualité de la vie en respectant l’environnement et en accord avec les impératifs économiques. Le Snefcca est membre de l’IIF.


 

Aujourd'hui (encore plus qu’hier) et dans la situation actuelle, le Froid est indispensable dans notre quotidien pour permettre la continuité de fonctionnement de nombreux services. Pouvez-vous nous citer les secteurs / activités où le Froid est essentiel, surtout dans cette période de pandémie ?

On considère que le Froid est essentiel dans la plupart des activités de notre économie, mais certaines d’entre elles sont plus vitales que d’autres. Ainsi, de nombreux services du Froid sont indispensables aujourd’hui, y compris dans une économie quasiment à l’arrêt :

  • Pour l’alimentation. De la production jusqu’à la commercialisation, le Froid est présent. Les entreprises du secteur continuent à fonctionner pour maintenir la chaine du Froid (transports de denrées alimentaires, entrepôts réfrigérés, supermarchés…).  
  • Pour la santé / la médecine. De l’industrie pharmaceutique jusqu’aux pharmaciens, mais également de la production de matériels médicaux jusqu’aux hôpitaux, le Froid est essentiel. Un médicament sur deux est maintenu à une température contrôlée, ce qui sous-entend le besoin des techniques du Froid.
  • Pour des lieux de vie habitables. Chez les particuliers, le chauffage, la climatisation ou le conditionnement de l’air sont nécessaires pour le bien-être de chacun. 
  • Pour la technologie. Les datacenters pour le fonctionnement d’internet ou des télécoms ne peuvent œuvrer sans le conditionnement de l’air.
  • Etc.

 

Dans ce contexte, les entreprises du secteur doivent continuer à fonctionner pour permettre la continuité de leurs services de maintenance et de réparation, entre autres.


Courant avril, l’IIF a fait appel à plusieurs organisations européennes afin de considérer les services du Froid / Conditionnement de l’Air comme des services essentiels. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Pendant le confinement, les services essentiels non pas été clairement définis selon un pays ou un autre. Un certain nombre d’organisations, notamment européennes, se sont inquiétées que le Froid n’a pas été forcément considéré comme tel de façon claire. C’est pourquoi, nous avons souhaité, avec d’autres associations, lancer un message / alerter au niveau mondial pour rappeler cette évidence, trop souvent oubliée.


Avez-vous eu des retours ?

Pour le moment, nous n’avons pas eu d’échos de la part des gouvernements mais cela n’est pas étonnant. Les gouvernements (au niveau mondial) réagissent que très rarement de façon rapide et spontanée. Cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas pris connaissance du message. De plus, nous avons eu de forte remontée de la part de nos relais en interne des pays, et surtout, de la part des professionnels du Froid qui nous remercient pour ce communiqué et ce rappel.

Ce message préventif est urgent et important, notamment pour comprendre les métiers du Froid, leurs missions et leurs engagements au quotidien. Nous nous devons de sensibiliser les politiques (comme le grand public) sur notre secteur peu / mal connu, encore plus aujourd’hui dans un contexte aussi particulier.


Plus généralement, quel est le rôle de l’IIF dans la promotion du Froid ?

Comme cité dans la question précédente, nous considérons que le Froid est mal connu. Les gouvernements perçoivent le Froid uniquement dans son aspect environnemental. Mais, cela change peu à peu depuis quelques mois. Depuis l’année dernière, les composantes des Nations Unies ont pris à cœur le sujet du Froid et son importance. La Déclaration de Rome, par exemple, signée par 71 pays dont le France, fait notion de la chaine du Froid : cette dernière « est fondamentale dans le secteur alimentaire et celui de la santé ». D’autres actions (accords, prises de parole…) sont assez encourageantes également pour l’avenir et la considération du secteur que nous représentons.

L’IIF travaille à la promotion du Froid depuis longtemps en essayant de populariser ce secteur auprès des Nations Unies, au niveau des gouvernements (qui sont variables d’un pays à un autre) et auprès du grand public. Nous commençons à nous faire entendre, même si des actions restent à mener.

Enfin, toujours dans l’objectif de démocratiser le Froid, nous avons lancé en 2019 la Journée Mondiale du Froid qui a lieu tous les 26 juin, une opération de communication à destination notamment du grand public. Cette année, le 26 juin sera consacrée à la chaîne du Froid. Nous organisons, entre autres, un webinar sur ce sujet. Plus d’informations à venir…

 
very hot woman wallpaper